Présentation

L’AFCEN est une structure associative internationale. Ses membres (exploitants, fabricants, fournisseurs d’équipements, organismes et sociétés spécialisées dans le conseil et la formation, etc.) sont largement représentatifs de la filière industrielle active dans le nucléaire en France, mais également à l’International. Les industriels réunis sous l’égide de l’AFCEN marquent par leur adhésion leur attachement et leur engagement pour faire progresser collectivement et volontairement la qualité, la sûreté et la compétitivité de leurs projets et installations nucléaires.

L’objet de l’AFCEN depuis sa création en 1980 est d’élaborer des règles techniques appuyées sur la réalité des pratiques, le retour d’expérience industriel et le progrès des connaissances pour garantir le haut niveau de qualité et de sûreté que requiert l’exploitation des réacteurs nucléaires. Ces objectifs sont aussi les valeurs qui guident la production technique remarquable des groupes de rédaction de l’AFCEN, qui réunissent aujourd’hui plus de 650 experts.

Fondée initialement par l’exploitant EDF et le constructeur de chaudières nucléaires Framatome, et souvent assimilé au code de construction des équipements mécaniques qu’elle édite, le RCC-M, l’AFCEN a considérablement élargi son champ d’action.

Tout d’abord, par l’étendue des champs techniques couverts : trois codes pour le domaine mécanique, le RCC-M (fabrication), le RSE-M (suivi en exploitation) et le RCC-MRx (hautes températures, réacteurs expérimentaux et fusion), un code, le RCC-E, pour le domaine électricité et contrôle commande, un code, le RCC-C, pour le combustible nucléaire, un code RCC-CW pour le génie civil, et un code, RCC-F pour l’incendie.

Par ailleurs, l’AFCEN s’est résolument orientée à partir de 2010 vers l’Internationalisation et l’ouverture au-delà de ses membres fondateurs, ce qui constitue les nouveaux enjeux pour la rédaction de règles techniques régulièrement révisées, mises à jour et portées par des collectifs d’experts plus larges et ainsi plus légitimes dans le contexte industriel actuel. La Chine est historiquement le premier champ de déploiement international des codes AFCEN et le Royaume Uni est le second pays fortement contributeur.

Chiffres clés

  • En 2017, l’AFCEN réunit 67 membres institutionnels internationaux, représentant plus de 750 experts qui contribuent activement au développement et à l’amélioration continue des codes AFCEN ;
  • Plusieurs centaines d’experts, ingénieurs et techniciens sont formés chaque année à l’utilisation des codes AFCEN dans le cadre de programmes de formation labellisés par l’AFCEN ;
  • En 2017, 126 centrales nucléaires et réacteurs expérimentaux sont ou ont été conçus et/ou construits à travers le monde en faisant appel aux codes AFCEN.