Le rapport d'activité 2019 est disponible

, écrit par

Publications

2019 a montré que l’industrie nucléaire sait franchir avec succès d’importants jalons industriels et confirmer sa maîtrise de la sûreté et de ses activités. Je pense notamment en Chine au démarrage du deuxième EPR de Taishan, ou en France à la réussite de la quatrième visite décennale de Tricastin 1. Au Royaume-Uni, le liner du bâtiment réacteur 1 (la « bassine ») a été posé en fond de radier conformément au planning. 2019 montre aussi que notre industrie présente encore des faiblesses ou des carences qu’il nous faut encore mieux maîtriser pour en garantir la pérennité.
Au coeur de tous ces sujets, qu’il s’agisse de succès ou de difficultés, se tient la capacité de l’industrie nucléaire à maîtriser ses activités industrielles. Pour ce qui concerne l’AFCEN, il s’agit de la capacité de nos rédacteurs et de nos utilisateurs à rédiger, comprendre et mettre en oeuvre des codes et des standards qui portent avec rigueur la sûreté. Les codes et standards doivent être écrits, compris et mis en oeuvre dans un souci permanent de conformité des systèmes et des produits conçus et fabriqués selon leurs prescriptions.
Conscients de notre responsabilité, nous avons cette année redoublé d’efforts pour produire des codes clairs et explicites, qui intègrent pleinement le retour d’expérience de leur mise en oeuvre. Nous avons poursuivi le développement de l’AFCEN par la mise en oeuvre de notre plan stratégique, avec à l’esprit nos valeurs directrices : l’expertise, la collaboration et la responsabilité.
Comme chaque année, je tiens à souligner l’engagement de nos experts et remercier chaleureusement nos membres pour leur participation active à nos travaux. L’AFCEN est votre association, et je vous remercie de votre implication dans son développement, pour une industrie nucléaire sûre et compétitive.

Le Président de l'AFCEN

Philippe BORDARIER

Consulter le rapport d'activité 2019